+
Blog

Quel est mon pouvoir?

quel est mon pouvoir - valerie demont - greenheart business - trilogie vivre son coeur business

Alors que j’écrivais une partie du premier tome de la Trilogie – Vivre son coeur business – « Green », durant toute la semaine des émeutes et manifestations dans le monde criaient et soutenaient #blacklivesmatters.

Et je me sens révoltée, touchée, impuissante, coupable, tout mon corps fulmine. Je sens cette boule dans mon ventre qui hurle son envie et son besoin viscéral, fondamental de changement.

Nous sommes en 2020 et la discrimination est toujours présente. Je trouve cela révoltant. J’en ai des nausées. Cela m’insupporte de voir ce que la nature humaine fait à d’autres humains. Mais où est donc l’esprit charitable et bienveillant prôné par les religions, celui qui semble avoir forgé à un moment donné notre éthique? Il semblerait que le vécu transgénérationnel soit si fortement ancré dans notre ADN qu’on ne sait plus tolérer et accepter.

Pour écrire l’introduction de mon livre « Green », j’ai médité pour me reconnecter à cette notion de joie que je souhaite transmettre au-x monde-s:

Une vibration d’Amour, d’enthousiasme et de possibles.

Parce que notre énergie précède l’intention et parce que l’intention précède la matière.

Ma méditation terminée, j’ouvre Instagram, comme si j’attendais un signe. Je tombe sur une vidéo de la Fondation Michèle et Barak Obama. L’ancien Président s’exprime lors d’une visio-conférence avec d’autres intervenants sur la situation provenant du meurtre de George Floyd :

The fact that people are paying attention provides the opportunity to educate, activate, mobilize and act.

Barak Obama

Où réside mon pouvoir?

En pleine période post-covid, je suis reconnaissante de tout ce travail que j’ai fait sur moi et qui m’a permis de traverser cette période en alternant mes postures. J’ai aimé être observatrice. Et à d’autres moments, j’ai dû me couper des médias et de toutes formes d’interactions sociales pour conserver – voir recharger– mon énergie.

Quelles leçons tirons-nous de cette situation ?
Qu’est-ce que je peux et veux changer ?

Parce que j’ai du pouvoir uniquement sur mes pensées, mes intentions et mes actes.

J’ai de l’influence sur mon propre comportement.

Je peux, grâce à ma volonté, créer de nouvelles connexions neuronales pour adopter par exemple de nouvelles attitudes et habitudes.

J’ai du pouvoir sur l’histoire que je me raconte!
J’ai du pouvoir sur mes perceptions, mes actions et mes décisions.

Je vis dans ma propre réalité, ce que je fais et ce que je perçois, détermine ma vie. J’ai donc du pouvoir sur la manière dont je perçois et vis ma vie. À tout moment, je peux changer l’angle de vue et transformer l’événement qui se présente en opportunité.

Quelle est l’histoire que vous vous racontez?

Chacune de mes perceptions conduit à des actes. Et j’ai le choix, je suis dotée du libre arbitre. Je peux aussi les visualiser et les redresser en amont de leur exécution. Mes décisions ont des conséquences. Mes actes ont des conséquences.

Dans le livre « Green », j’appelle à faire son bilan énergétique. J’invite les leaders et entrepreneurs conscients à se demander « comment ils transmettent » le travail, la tâche, dans quelle qualité: j’illustre avec la métaphore de la « patate chaude ». C’est très intéressant de discuter avec mon mari, Cédric, qui est sous pression constante à son job dans une imprimerie. Malgré cette pression, il reste primordial pour lui de faire le pont dans la meilleure énergie et qualité possible entre son client et l’atelier d’impression, de la commande à la livraison. Et justement, dans mon impatience et mon besoin de contrôle des délais pour « Green », il me répondait: « Mais je ne balance pas le job comme ça, je le suis. »

La neuroplasticité permet de créer ces nouveaux chemins entre les neurones. C’est la capacité à modifier, transformer et moduler le fonctionnement et la structure du cerveau. Notre comportement n’est donc pas figé.

Il est de ma responsabilité, d’Être humain, de patron, de leader conscient de permettre ces nouveaux circuits de manière à influencer mes pensées, croyances et expériences. Alors je peux choisir ce qui m’est bénéfique et laisser la place à des expériences positives pour créer un cercle vertueux.

Ce n’est pas parce qu’on a toujours fait comme ça que c’est la meilleure méthode, qu’elle correspond toujours et qu’on ne peut pas en changer!

Alors…

Quelle nouvelle histoire allez-vous vous raconter?

En tant que leader par l’exemple, je sème des graines de changement dans le monde.

Et selon l‘histoire que je me raconte, –qu’il s’agisse de la gestion de mon entreprise, la perception de mon marché, mes finances, mes vacances, mes amours– cette histoire crée ce qui se passe alors dans ma vie.

Alors, personnellement, j’ai fait de ma vision ma réalité. Chaque jour pendant plus de 6 mois, j’ai médité en commençant par me reconnecter à ma vision, puis à dérouler ma journée selon cette vision. Et, un jour j’ai réalisé que je vivais déjà depuis un bon moment dans un monde, dans une réalité où tout est possible, où je côtoie presque uniquement des leaders conscients qui souhaitent changer le monde et que comme par hasard, leur vision correspond à la mienne. C’est ainsi que les Bâtisseurs du Futur sont nés, mais c’est aussi ainsi que j’ai pu écrire en très peu de temps le premier volume de « vivre son coeur business ».

Finalement, aujourd’hui, je ne suis plus entourée de personnes qui me plombent, je ne vois presque plus les non conscients… comme si c’était un peuple en voie de disparition…

Et pourtant …

… je reste totalement lucide sur ce qu’il reste à accomplir, je vis encore dans cette vie… et je suis rassurée et même confortée car, non seulement, je ne porte pas le changement du monde sur mes épaules, car tellement de leaders conscients contribuent avec leur propre goutte d’eau, mais chaque jour je rencontre à nouveau et toujours plus de ces leaders conscients.

Le changement est en place!
Amenez votre goutte d’eau et commencez en lisant « Green ».

Namasté,

interview valerie demont vivre son coeur business trilogie radio cite genève
Ah, comme j’ai adoré être interviewée et comme j’ai à la fois été frusturée de ne pas pouvoir poser mes questions (l’habitude) à Viviane De Witt de Radio Cité Genève. Quand Melina Neuhaus de...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En visitant ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies afin de vous proposer des services et des offres adaptés à vos préférences.