+
Blog

Faire grandir son capital intérieur, de défis en découvertes

securite interieure - capital interieur - valerie demont marketing quantique

Se sentir en sécurité dans le monde extérieur n’est pas qu’un but thérapeutique essentiel pour les personnes traumatisées, il l’est autant pour les adolescents, les salariés, les entrepreneurs et ainsi que chaque acteur de l’écosystème de l’entreprise.

Se pose alors la question, de où et comment re/dessiner sa sécurité intérieure afin qu’elle infuse force et rayonnement au gré des aventures dans un monde incertain pour se déployer.

Tout d’abord, cela implique de se sentir détendu-e et calme à un moment où il n’y a pas de menace ou de danger réel dans le présent.

Et s’il y a un risque, un réel danger, la sécurité intérieure favorise la clairvoyance et la réaction adaptée.

Avoir un sentiment de sécurité intérieure est étroitement lié au fait de pouvoir être présent dans l’ici et maintenant. 

J’ai fait l’expérience de la connexion à la nature.

En regardant un arbre, en imaginant ses racines qui lui offrent un réseau complexe de connexions, mais aussi son alimentation… Les flux se déplacent des branches aux feuilles, aux fruits. L’arbre capte la lumière et fait vivre ses feuilles, au bout de ses branches qui fléchissent et réagissent aux éléments comme la pluie, le vent…

Tout au long de mes balades en conscience dans la nature, les arbres sont mes acolytes, je les laisse me porter, je suis calme… enracinée et à la fois mobile et connectée à la vie.

Voilà par une simple balade en forêt ou sur un chemin côtier, comment les premiers degrés de sécurité intérieure s’amorcent. 

J’ai fait l’expérience du corps-cœur-esprit.

Ici je vis la reliance à ma structure physique, osseuse, musculaire, vasculaire, neurologique, énergétique …

La proprioception de mon corps acquise au travers de mes années de sport (volley, fitness, pilates, yoga, natation, jogging) me permet de capter les signaux qu’il m’envoie. De l’entendre, de l’écouter, de ressentir et interpréter; signaux visibles et invisibles; intuition, instinct, douleur/tension.

Une structure corporelle et énergétique qui permet à chacun de se mettre en mouvement pour ses réalisations, via un système d’information sophistiqué, évolutif, en activité et en développement constant.

Alors, lorsque je me relie à mon écosystème corporel je sens forcir mon socle intérieur, ma sécurité. 

J’ai fait l’expérience de la voie du corps

C’est aussi par là que je vais accéder à mon plein potentiel, à l’infini des possibilités… en ouvrant le cœur, ce centre énergétique essentiel, j’ouvre ma confiance, voie vers la certitude.

Comme écrit récemment dans mon article sur les progressions vers le futur: le coeur est la voie royale pour accéder à l’intuition.

Mon plexus solaire est source des échanges de l’autre sur moi et peut-être aussi de certaines inquiétudes ou appréhensions… Mes organes digestifs, dépuratifs… pancréas, foie, vésicule, reins se relient à mes émotions, mes regrets, mon stress et au final mes peurs. Ma graisse qui m’isole et me tient chaud.

Mon chakra sacré, hara de la source de vie, féconde créativité aux couleurs oranges s’exprime au fil du cycle de la lune et de mon propre cylce. Alors que depuis mes racines et la terre, je puise ma force intérieure pour nourrir mon énergie vitale.

Ma gorge si souvent serrée, parce que je me tais pour ne pas blesser ou parce qu’il y a un temps pour tout, déséquilibre son propre centre énergétique.

Tout l’enjeu aujourd’hui étant de passer du chakra du plexus, de l’égo, vers celui du coeur pour ouvrir justement cette voie royale à l’intuition et l’accès aux chakras supérieure, libérer la juste expression et la reliance au monde, intuitif et invisible (3e oeil et couronne).

Tout cet écosystème corporel peut aussi être mis au service d’un intérieur qui ne demande qu’à grandir avec plus de solidité.

J’ai fait l’expérience au-delà du corps, comme la circulation d’énergie

Les empreintes sous ma plante de pieds qui me relient à l’énergie de la Terre-mère. Force, confiance, sécurité que j’associe au rouge, le rouge feu, le rouge terre.

Mon crâne, ma tête, mon mental, ma conscience, qui me relient à l’Univers, au ciel… et qui laissent aussi s’échapper une grande partie de mon énergie, de la chaleur; mon cerveau fonctionne avec 20% de mon énergie vitale, alors qu’il ne représente que 2% du poids de mon corps.

A cet instant, il me suffit de ressentir ce plein rayonnement pour que je me rappelle que je suis en connexion avec le grand Tout « intérieur » et « extérieur, le Monde, les Mondes ».

Alors, la sécurité, le calme prennent place plus encore.

Cette connexion « corps-coeur-esprit » est à la source des accompagnements en marketing quantique que je propose; que ce soit pour du Personal Branding ou un shift, une amplification, une mutation du business.

Le capital intérieur de l’entrepreneur

Je crois que la première fois que je me suis sentie en sécurité en tant qu’entrepreneure, c’était courant 2012. C’est dingue. Je me sentais invincible, inarrêtable. J’avançais, je m’investissais, je faisais, je bloguais, je me formais, je réseautais, je connectais avec des prospects qui devenaient des clients, je délivrais, je facturais, je recommençais ce cycle.

Et je m’éclatais.

En voulant passer à un autre business et intégrer le cœur et le sens, j’ai flippé, j’ai déconnecté. Cette sensation de sécurité intérieure a filé en chemin. Curieusement, c’est également à ce moment-là que j’ai hérité d’une quantité d’argent qui aurait dû favoriser ma sécurité.

J’ai capté, à cette période, une part de moi qui m’a effrayé. Une dimension que je n’étais pas encore prête à accompagner.

Alors, j’ai décomposé mon chemin et posé un pas après l’autre, par la suite Greenheart.business est né, je me suis formée et familiarisée avec les progressions dans le futur, en chemin, j’ai grandi. Et j’ai apprivoisé à coup de méditation, de yoga, d’affirmations, d’huiles essentielles, de relations avec le monde invisible ce nouveau potentiel de puissance infinie.

Attitudes à favoriser

Sentir sa sécurité intérieure est un travail quasi régulier voilà ce que j’ai appris, plus encore lorsqu’elle est au service de son projet d’entreprise quel qu’il soit.

D’ailleurs une question en passant, a qui remettez-vous les clés de votre sécurité intérieure?

A VOUS, à vous ; la sécurité intérieure n’est rien d’autre que la somme portée à la conscience de perceptions, d’expériences vécues depuis l’éducation, ou par mimétisme adopté le plus naturellement possible des comportements nouveaux, des schémas intelligents, des ressources (transgénérationnel ou d’autres vies).

Vous souhaitez mener vos traversées avec l’esprit fort et conquérant, ayez toujours vos éléments de sécurité intérieure à portée de conscience, à portée de main!

Multiplier les points d’appuis

Travailler sa sécurité intérieure n’a jamais permis à personne de contourner sa zone de développement, d’apprentissage.

Tout comme moi, il vous a fallu gravir et gravir encore des montagnes.

A chaque tournant professionnel, il vous a fallu chercher des appuis nouveaux parmi vos relations et des impulsions intérieures pour dépasser vos doutes. C’est en poursuivant sans cesse vos avancées que vous avez consolidé votre sécurité intérieure.

D’ailleurs, comment connecter avec vos clients si vous (votre corps-coeur-esprit) ne vibrent pas depuis votre intérieur?

Sur mon parcours d’entrepreneure, progressivement j’ai réalisé que le challenge était double me concernant, il y a ma sécurité, la mienne, et celle de mon entreprise. Toutes les deux ayant leur propre écosystème, tout comme mon corps.

En insécurité, je m’épuise à petit feu

Une autre chose constatée après mes burn-out (dans mes jeunes années) et le sport à outrance.

L’accélération sur des bases instables est risquée et source d’épuisement et peut-être d’effondrement.

Découvrir son propre rythme, lent ou rapide, et celui de son entreprise est gage de fondation. Accepter parfois, que chaque chose, élément, brique de notre futur est issu d’une graine qui doit prendre le temps de germer et s’enraciner. Il est dangereux d’aller plus vite que la musique.

J’ai appris sur toutes ces années que l’on ne prospère pas sur un terreau qui dépérit, mais bien sur un terreau riche et fertile.

Alors, je vous invite à vous pencher sur ce qui fertilise votre terre, à continuer à l’enrichir de vos minéraux tout comme pour votre sécurité intérieure.

Facteurs externes

Enfin, je me suis également rendue compte que le sentiment de sécurité ne peut pas s’appuyer que sur des composantes extérieures.

Si ce quelque chose lié à l’extérieur vous est retiré par la vie, alors le stress vous gagne indéfiniment… c’est vrai pour l’argent, pour le travail, pour l’Amour, etc. Ce n’est pas l’autre qui vous rend heureux, ni l’image qu’il vous renvoie de vous. Sans s’aimer, difficile d’aimer.

Alors, voilà, c’est avec plaisir que j’ai partagé avec vous à cœur ouvert mes appuis personnels autant que je le ferais avec Les progressions vers le futur que je propose dans mes accompagnements. C’est une approche qui montre un chemin vers cette sécurité intérieure, vers plus de confiance, vers un accès à la reconnexion à notre plein potentiel.

Chaplin, Chris Martin, Vous, Nous & Moi. De retour de ma formation de Kundalini dimanche soir, j’écoute de la musique dans la voiture en mode aléatoire, comme pour laisser venir à moi la musique....

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En visitant ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies afin de vous proposer des services et des offres adaptés à vos préférences.