+
Blog

Être ou avoir: quel rapport avec votre business?

Être ou avoir revient à décider comment vous voulez vivre votre vie. Posséder et avoir un statut social x ou être fidèle à vous-même en toutes circonstances. Quel est le rapport avec le monde de l’entreprenariat? Et le marketing? Tout justement.

Article initialement publié le 24 octobre 2016 et mis à jour le 27 mai 2021.

Les standards de la société actuelle,  le rêve américain, la définition du succès, la société de consommation, les décennies de patriarcat,  nous ont poussés dans un modèle de réussite basé sur la performance. La réussite est basée sur la possession, la taille de la maison, de la voiture, le nombre de séjours à l’étranger par année, la marque des sacs à main, la position dans l’entreprise, le salaire, etc.

Ces standards nous obligent à donner toujours plus de nous-mêmes, pour posséder toujours plus, se sentir à la hauteur, se surpasser et se dépasser pour quoi… pour qui… « and so what ? » comme dirait les anglophones !

Et quand on se tourne du côté de l’entreprise et de notre marketing. Qu’est-ce que être ou avoir signifie? L’entreprise existe, est en vie parce sa vision et la réalisation de sa mission. Elle véhicule et transmet son why.

Elle a des clients, elle a des produits, elle a des services… elle a des employés… reformulons. Car tout ceci ne lui appartient pas. Elle possède des actifs, machines, bâtiments, liquidités, etc. Mais, elle ne possède ni ses collaborateurs, ni ses clients… si ce n’est temporairement et contractuellement.

Quand je regarde du côté du marketing digital, tout est histoire de possession, de paraître. Ou presque.

On court après les likes, les vues, les clics. On a de visites sur le site web. On a de la visibilité. Or… sans le fond, sans l’être aujourd’hui, il devient difficile d’avoir… Des avoirs de manière à pouvoir construire, capitaliser pour durer. Des avoirs qui favorisent la durabilité, car sans ses avoirs difficile d’être profitable et pérenne.

Leaders, patrons, dirigeants, entrepreneurs : que voulez-vous pour votre vie et pour votre entreprise. Comment voulez-vous vivre votre coeur business? Arrêtez-vous deux minutes, respirez et regardez où vous souhaitez aller et comment.

Que voulez-vous pour votre entreprise et votre vie : être ou avoir ?

Parce que finalement, votre vie et votre entreprise ne sont plus dissociables. Nous sommes un tout. Nous n’avons plus de séparation entre le pro et le perso. Tout est intimement lié.

Aujourd’hui, là maintenant, quand vous parcourez cet article : que voulez-vous pour votre vie ? Pour cette journée, pour cette nuit, pour ce moment. Que voulez-vous pour demain ? Et comment notre vie professionnelle ou notre entreprise nous aide à y aller.

Et bien, il s’agit de travailler son personal branding et ses nombreux avantages. Ensuite, de voir si le branding, l’identité de l’entreprise, sa raison d’être, ses valeurs correspondent à qui nous sommes et ce que nous voulons pour le monde.

D’aussi loin que je me souvienne, je voulais vivre sans jamais rien regretter. À 40 ans, c’est chose faite. Aujourd’hui, j’ai une urgence de vivre maintenant. De vivre, encore plus fort. De profiter de chaque instant comme si les minutes m’étaient comptées.

Je n’ai plus un besoin empressé d’avoir : un bon job, de l’argent, la réussite, le succès, une voiture, une maison, un mari, un fils, de la reconnaissance … une course effrénée au toujours plus, toujours mieux.

Je veux être moi-même. Ressentir chaque instant comme si c’était le dernier. Pourtant, je suis en pleine santé, la vie coule à flots dans mes veines. C’en est presque urgent, vital.

Dans un article de Happinez, lu pendant mes vacances, une femme de 70 ans raconte qu’enfin elle a quelques heures par jour rien que pour elle. Elle s’assied dans son jardin et ne fait rien, elle contemple simplement la vue, son jardin, le ciel. Elle se permet de dire non à ce qu’elle ne veut pas ou si elle ne veut pas voir des personnes à ce moment-là. Elle vit maintenant en accord avec elle-même.

Qu’en est-il de vous ? À quel âge souhaitez-vous commencer à vivre votre vie ? Et qu’est-ce que cela signifie de vivre votre vie. Plusieurs de mes clientes quand elles viennent travailler leur personal branding ressentent cette urgence de vivre maintenant, de ne plus avoir une minute à gaspiller; découvrir leur raison d’être.

Être, sa raison d’Être.

Si on se penchait du côté du Larousse et de ses définitions du verbe, on découvre 3 définitions  :

  • Se réaliser soi-même…
  • Le verbe être indique l’existence de la personne, une réalité, une vérité, un état de fait.
  • Ce qui vit, la nature profonde

Je ne m’étais jamais vraiment demandée ce que signifiait être jusqu’à la rédaction de cet article. Tellement ces dernières années, ce verbe est devenu partie intégrante de moi-même. Pourtant, ces 3 significations du mot « être » révèlent toutes l’importance de se connaître pour se respecter et vivre une vie juste pour soi.

Pour faire ressentir quelque chose à quelqu’un il faut être soi-même, être vrai, être authentique. Il faut être  soi tout simplement. Laissez donc tomber la carapace, le maquillage, les standards de réussite et regardez tout au fond de vous : qui êtes-vous ? qui es-tu ?

Et c’est exactement ce dont on a besoin aujourd’hui pour attirer des clients via le marketing digital: être soi et oser l’exprimer.

Soyez vous-même. Tous les autres sont déjà pris.

Oscar Wilde.

Pour ressentir une vraie sensation au fond de soi, il faut aussi être soi-même. Connecté avec son coeur et ses tripes. Être bien soi-même pour être bien avec l’autre.

Et si en chemin, vous avez envie de vous reconnecter à votre écologie personnelle, de regarder la réalité autrement et de vivre comme si tout était déjà là… les livres de la Trilogie Vivre son coeur business sont là pour vous!

Avoir

Lorsque j’ai regardé dans le même dictionnaire pour le verbe avoir, la définition a été beaucoup plus simple. J’ai trouvé un synonyme : Posséder.

C’est fou comme encore une fois, il s’applique parfaitement à cette théorie.

Après quoi court-on ? Après quoi courrez-vous ? Pourquoi avons-nous tant besoin de posséder ?

  • Des abonnés, des vues, des clics…

Mais pour quoi?  Pas de visibilité pas de client? Vraiment? Rien que là, je pourrai vous citer 3 entrepreneurs qui ont un business florissant sans site web! Evidemment, ils ont des clients…

Et la course aux likes, parlons-en. Combien en faut-il pour être satisfait? Qui vous a-dit combien il en fallait? A quoi savez-vous que vous en avez assez? Parce que vous vous comparez? Mais encore une fois… comparons ce qui est comparable…

Des abonnés, de l’engagement, il en faut c’est certain, autrement vous ne serez point copain avec les algorithmes… et surtout, surtout il faut transmettre des infos pertinentes, à haute valeur ajoutée. Retour à Être. Retour à votre stratégie et votre positionnement. Que souhaitez-vous dire, à qui et comment?

Je suis une fervente défenderesse de donner pour recevoir et du h2h, le fameux human to human. On fait des affaires avec des humains. On achète parce que c’est toi, parce que c’est lui. On achète aussi un produit parce qu’on s’y reconnaît. Les collaborateurs optent pour votre entreprise parce qu’ils se reconnaissent dans votre mode de fonctionnement, dans la raison pour laquelle vous faites ce que vous faites. Et en tant que défendresse du h2h et du b.a.-ba du réseautage: donner. Et donc donner dans votre communication, donner avant de vendre. Donner sans rien attendre en retour. Donner en étant détacher du résultat. Là réside toute l’intention dans votre communication digitale, cette communication qui a une immense partie qui est invisible.

Bienvenue dans l’ère du sens.

Finalement… Tout dépend du business model que vous avez choisi. Est-il extensible, s’agit-il de e-commerce? Consomme-t-on chez vous en one shot? En abonnement? Pouvez-vous croiser les ventes ou augmenter le panier moyen?

Où est-ce que cela s’arrête? A quel moment serez-vous satisfait de ce que vous avez?

Quelles sont les conséquences d’une vie, d’une entreprise qui a perdu sa raison d’être au profit ses avoirs?

Loin de moi, l’envie de poser le moindre jugement; chacun vit sa vie comme il l’entend. Je constate simplement ce que j’observe au quotidien autour de moi, et très certainement en moi, puisque, ce qui nous dérange chez l’autre ce sont nos propres travers 😉

Et je me demande encore, si, vous cherchez à avoir encore combler un besoin de perfection? Et si justement c’était l’imperfection qui rendait la vie… parfaite.

Simplement, si cet article vous aide à conscientiser vos choix de vie, de stratégie d’entreprises et leurs conséquences alors j’en serai honorée car à partir de ce moment, vous possédez un pouvoir essentiel qui vous distingue de toutes les espèces vivantes : le libre arbitre.

Vous êtes libre d’être l’arbitre de votre vie! Trouvez votre propre Green ? entre être et avoir !

Envie de partager avec nous vos réflexions ? Rejoignez le Club Greenheart.business pour échanger avec vos pairs sur la route de votre business.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En visitant ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies afin de vous proposer des services et des offres adaptés à vos préférences.