+
Blog

Augmenter et conserver mon énergie élevée

Energie - vivre son coeur business - Valérie Demont Green heart business

D’après les personnes qui m’entourent, les clients et les membres de mon réseau, mon énergie est l’une des qualités qu’ils citent le plus souvent. C’est vrai que j’en déborde. Non seulement par mon caractère, mais aussi dans mes vibrations que je m’applique à conserver élevées au quotidien.

« Je crois ce que je vois. »

C’est la phrase que j’ai entendu toute mon enfance, et évidemment, j’y ai longtemps cru.

Aujourd’hui, j’ai intégré que je peux choisir de voir comme je le souhaite. Étant donné que ma perception influence ma réalité, aujourd’hui, je préfère dire :

« Je vois ce que je crois. »

Conserver mon énergie élevée me permet d’influencer ma vie positivement et de vivre mon cœur business.

Mes astuces pour maintenir mon énergie élevée

Voici mes trucs pour maintenir de belles vibrations en moi (et donc aussi autour de moi) :

1. Prendre soin de mon corps

Je prends soin de mon corps et m’appliquer à éviter autant que possible les tensions et blocages en tout genre (nuque, épaule, ventre, etc.). Le yoga, la natation, la marche en conscience, la méditation et les huiles essentielles m’aident beaucoup.

2. Ecouter mon corps et ses messages

J’écoute mes tensions et blocages physiques ou énergétiques. Souvent lorsque j’ai des maux de tête ou de nuque, ils sont liés à mon besoin de contrôle absolu. Alors je me rappelle que je ne maîtrise, de loin, pas tout, bien au contraire.

L’an dernier, j’ai eu le genou gonflé pendant 2 mois, si bien que je ne me suis pas préparée au ski et je n’ai pas pu savourer ma saison autant que je l’aurais souhaité. Selon le chirurgien, la suture du ménisque avait lâché et il fallait me réopérer. À la consultation suivante, je n’avais plus mal et j’ai adoré ces mots « Madame Demont, je n’opère pas un IRM. Vous reviendrez me voir quand vous aurez mal. ». Ouf. Ce qui a changé ? Je suis passée de « JE gère tout pour les Bâtisseurs du Futur » à « NOUS sommes une équipe pour vivre la construction et l’amplification des Bâtisseurs du futur. » Je savais que je devais le faire et pourtant j’avais peur de lâcher. Laisser couler a entraîné l’autoguérison de mon genou.

3. Me nourrir sainement

Boire et manger. Ah, ce que je mets dans mon corps est primordial. Qu’est-ce que je lui apporte pour qu’il puisse être bien ? J’ai beaucoup parlé en 1-1 et dans le Business Conscient de mes soucis de digestion. J’ai le syndrome du côlon irritable ainsi qu’un foie susceptible. Après avoir banni tout ce qui ne me convient pas, j’ai constaté que ce n’est pas tellement ce que je mange qui pose un problème, c’est la manière dont je mange et le contexte global dans lequel je mange.

Je me rappelle Bianca, ma thérapeute à 25 ans, qui me disait « manger en tension, c’est manger du poison ».

4. Respirer consciemment

Je mets des alarmes douces sur mon téléphone pour me rappeler de relire mon mantra de la journée et pour faire des pauses dédiées à la respiration.

La respiration est clé. D’ailleurs saviez-vous que les masques hygiéniques nous renvoient 20% de notre gaz carbonique ? En découle une augmentation de la fatigue. Pour la contrer, il nous faut donc être encore plus conscience de l’importance d’une respiration dans toute son amplitude.

Dans « Green vol.1 – Vivre son cœur business », je parle de la respiration et je vous ai préparé plusieurs accompagnements audios dans « l’album Green » pour vous soutenir.

5. Bosser ma reconnaissance

Je me reconnais. Dans mon journal, chaque jour, j’écris ce que j’ai été ou fait de bien durant la journée. Cela m’aide à bien me connaître et à vivre consciemment. Je relis toujours mon journal en étant fière de moi.

6. Cultiver le positif

J’utilise depuis toujours mes réseaux sociaux de manière positive. J’essaie dans mes commentaires constructifs et bienveillants, de ne pas juger ou encore descendre l’auteur de la publication, même si je ne suis pas d’accord. Il manque très souvent le contexte et bien que je sois clairvoyante, j’accepte que je ne suis pas dans la tête de l’auteur au moment de sa rédaction.

J’essaie autant que possible d’être tournée vers la solution et le verre à moitié plein. Quand je n’y arrive pas, j’ai plusieurs solutions : méditer, sortir marcher en pleine conscience dans la forêt, dormir, aller nager ou encore aider quelqu’un à se sentir mieux.

7. Conserver une fréquence vibratoire élevée

Faire des activités qui augmentent la fréquence vibratoire me permet d’accéder à mes ressources et bien souvent, la solution vient de là, sans forcer.

La musique que j’écoute élève mes vibrations. Et pour cela, je la choisis précieusement. Pas de balade mélancolique, de rap hargneux ou rock revendicateur. J’écoute la musique qui me (re)connecte avec ma puissance et mon why. Pour cela, j’ai sélectionné quelques chansons d’Indochine, Coldplay, AC/DC, Welshly Arms, Offspring, Oasis, Kravitz que j’ai associé à mon why et qui sont surtout pour moi des hymnes.

Et d’autres chansons qui me ramènent à la terre pour m’ancrer et sentir ma puissance. Bouger sur de la musique inspirante aide aussi à augmenter la créativité. Danser et s’exprimer sans penser à ce que ça pourrait ressembler et sans jugement détend les muscles et permet d’avoir une meilleure conscience de son corps.

8. Quelle histoire est-ce que je me raconte?

L’histoire que je me raconte contribue à maintenir ma vibration élevée et donc mon énergie au top ! C’est ce dont je vous ai parlé dans ma dernière newsletter. Mon langage crée ma réalité.

9. Investir ma propre énergie

Prendre soin de mon énergie fait partie de mon quotidien, tout comme je dors beaucoup, je mange le plus sainement et calmement possible. Cela veut dire que je m’offre le temps de conserver mon énergie au top. Je me lève tôt, je prends des pauses régulières pour respirer et pour activer le sang dans mon corps au travers de mouvements, je médite au moins 2 fois par jour et j’écoute de la musique dès que je peux.

Oui, c’est un investissement. Et ça demande de la volonté. Et le bénéfice me revient multiplié : je suis presque (je ne suis pas super woman non plus ;-)) toujours au top pour être moi entière avec vous tous, avec ma famille et vivre mon cœur business totalement.

Plus mes vibrations sont élevées, plus je suis heureuse et plus je peux donner à ma famille, mes amis, ma communauté et au-x monde-s.

Ah, dernière confession avant de vous quitter : plus je suis dans le passage en force, dans le mental, dans l’exigence et dans le contrôle, plus mon énergie diminue. Plus ce moment dure longtemps, plus il me faut du temps pour réinstaurer les bonnes vibrations.

Vivre son cœur business, c’est aussi cela : trouver l’équilibre entre le mental et l’énergie pour les allier. Et ça tombe bien parce que j’en parle aussi dans « Green ».

Belle vie avec votre cœur business !

Namasté 🙏🏻

Valérie demont greenheart business

Commentaires

  1. Hello Valérie,
    Ton post me touche et va droit au coeur. J’ai mis en place les mêmes stratégies tant dans ma vie privée que mon business. Ce sont les stratégies qui permettent de rester en-vie en période d’extrêmes turbulences comme aujoud’hui. Moi je le fais à travers le yoga, le chant et la voix.
    NB on avait déjà prévu une fois de se rencontrer ! Amicalement,

    1. Valérie Demont dit :

      Bonjour Thérèse,
      Merci pour ton message et ton partage. Tu as raison quand tu parles de rester en-vie… j’étais même d’ailleurs hier avec un enseignant de méditation qui me disait que c’est exactement ce dont nous avons besoin en ce moment et pour les mois à venir, car nous sommes à l’aube d’un nouveau monde.
      On se mail pour parler rencontre. Bien à toi, Valérie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En visitant ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies afin de vous proposer des services et des offres adaptés à vos préférences.