+
Blog

#1 : Tiki4, Sandro & Benoît : la concurrence est saine, la différence est dans l’être.

interview tiki4 sandro tronnolone benoit schumacher from roots to heaven podcast valerie demont

Je rencontre Benoît Schumacher et Sandro Tronnolone de Tiki4 pour ce premier vrai épisode de From Roots to Heaven le podcast.

Benoît et Sandro sont des Business Mentors et entrepreneurs, ils coachent les microentreprises, startups et PME de Suisse romande.

Ensemble on parle de la vie d’entrepreneur, de conserver son équilibre, de ne pas se perdre. On aborde évidemment la communication, les médias sociaux. Comme ils sont associés, ils nous confient aussi comment ils s’équilibrent, fonctionnent ensemble et utilisent leurs forces, qualités et compétences.

Ecoutez l’épisode #2 : Tiki4, Sandro & Benoît : la concurrence est saine, la différence est dans l’être

Pour écouter l’épisode sur :

Disponible aussi sur 

La vie d’entrepreneur

Ils se sont réunis autour du besoin utilisateurs vs le besoin outil. Pour eux, c’est important de conserver une vision de l’humain au centre; ne pas être au service de l’application x ou y.

Leur why, pourquoi Tiki4 ?

Il y a beaucoup d’organisme, mais peu de conseil et d’accompagnement concret. On met toujours la personne en avant et ses besoins sur le long terme.

Être deux leur permet de s’adapter à beaucoup de personnes. Ils ont appris à s’dapter à tous les types de clients ; les besoins et les attentes des PME, Start-ups sont différents.  Dans une PME, le côté extraverti et énergique ne passe pas forcément par contre dans une start-up, oui. Ils se complètent très bien.

On apprend de nos erreurs. On ajuste en permanence.

Ne pas se perdre, conserver son équilibre et son énergie

Sandro a toujours la pêche, une énergie de folie. Je me demande comment il fait pour être toujours au taquet :

Ma famille m’aide, j’aime ce que je fais… je suis toujours debout à 5h30. Je suis au taquet grâce à ce métabolisme. Merci à la vie ! Et mon truc c’est la nature, le bord du lac, la forêt…

Sandro entretient une sorte de relation « amour-haine » avec les réseaux sociaux. Il raconte à quel point, il met de l’énergie pour suivre, liker, commenter,… il est dans l’attente d’obtenir du retour et résilient par rapport aux retours qu’il peut/veut en obtenir.

Communiquer de manière digitale et humaine

Benoît & Sandro réseautent beaucoup, ils vont serrer des mains et organisent des conférences.

Et puis, ils impriment encore

le courrier, tout ce qu’on reçoit dans les boîtes aux lettres fonctionne encore avec certaines entreprises.

Ils testent aussi beaucoup; c’est mieux pour conseiller, même avec Snapchat.

D’ailleurs, ils essaient de varier leurs messages selon les réseaux, même si ce n’est pas toujours possible. Ils tentent vraiment de se différencier.

Pour Benoît qui donnent beaucoup de cours:

en Suisse, c’est toujours Facebook qui est le réseau grand public, surtout d’un point de vue publicitaire. LinkedIn est super important pour le réseau pro. Insta pousse de manière populaire.

Leur plus belle prise de conscience

Benoît :

d’avoir voyagé et côtoyé différentes cultures m’a permis de me rendre compte que la concurrence est saine. J’ai beaucoup de chance. C’était très enrichissant

Sandro constate qu’à la sortie d’un concours on peut créer quelque chose à partir de presque rien et puis se lancer.

La seconde prise de conscience est alignée sur celle de Benoît : la concurrence est saine. Ce qui n’était pas forcément évident à priori.

Ils soulèvent que la différenciation par rapport à la concurrence réside dans l’être, dans les valeurs.

Un immense merci pour votre temps et votre sincérité Benoît et Sandro ?

Les références de livres mentionnés dans l’épisode de From Roots to Heaven

Stratégie Océan Bleu

Cap sur l’Océan Bleu, au-delà de la concurrence

Pour suivre Tiki4, ainsi que Sandro Tronnolone et Benoît Schumacher

Soutenez From Roots to Heaven

  • Partagez-le à vos connaissances et via les réseaux.
  • Notez-le sur Apple Podcast avec 5 étoiles 😉
  • Remontez-moi vos améliorations, vos questions et les personnes que vous aimeriez entendre.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En visitant ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies afin de vous proposer des services et des offres adaptés à vos préférences.