+
Blog

Welcome Léa

Well… je vous écris dans le vif, à chaud… pour vous raconter ma journée fantastique!

I want more of this! 

Et cette journée c’est Léa qui me l’a faite! You made my day! Merci 💎

Léa, je l’ai rencontrée en mars ou avril dernier dans une classe inversée organisé par Aurélie Daiz chez Proconseil. C’était une participante du cours… et bien plus qu’une participante, elle était engagée de tout son être dans cette journée. C’est là que les différents niveaux d’implications dans une formation prennent tout leur sens (j’en ai déjà parlé ? note pour plus tard).

A midi, assises l’une à côté de l’autre, il n’y a pas de hasard, on échange et on se rend compte qu’on est en phase sur la vie, sur l’humaine, la manière de travailler et … sur la dimension… invisible 😉

Puis le temps file… 

Cet été, avec la sortie de Green, et tout ce qui est prévu autour, je me dis qu’il va vraiment me falloir de l’aide. Sous-traiter à ses limites. Et quand je travaillais avec Maud, c’était quand même sacrément le pied.

Pendant mes vacances, je scrolle insta et tombe sur une publication de Léa. Merci l’algo, merci l’univers. Le contenu, son ton, son style me ramènent à notre rencontre, à son énergie, sa passion, son sourire.

Ni une, ni deux. Je lui écris sur insta pour la rencontrer à mon retour. Elle est ok, nous ne fixons rien. Quelques jours plus tard, je tombe à nouveau sur une publication. Je réagis dans la seconde: c’est elle qu’il faut à Greenheart.business, pour ce que je sens, ce que je vois et où je veux aller et comment.

Elle est Green. Elle est Heart. Restera à voir, si elle est Business. 

Évidemment, elle est au taquet! Et cette fois, nous fixons une date une dizaine de jours plus tard pour nous rencontrer.

De retour de vacances, on se voit sur ma terrasse et elle est à fond. On parle de mes besoins, de comment elle veut travailler, de ce qu’elle sait faire. Elle démarre dans la foulée, d’abord pour la communication médias sociaux des Bâtisseurs du futur… puis petit à petit, elle s’imbibe de Greenheart.business. 

Il y a quelques jours Léa, toujours pleine d’idées, me dit « on fait un podcast inversé ». Nous avons donc enregistré ce matin. C’est elle qui m’a interviewé. On approfondis notre relation dans une autre conversation. Au-delà de notre conversation, j’ai découvert d’autres talents en elle, dont sa capacité à synthétiser avec des mots magiques, ce qu’il me faut des plombes à dire…   

Léa s’occupera donc de tout, pour une fois un podcast qui ne sera pas édité par mes soins, quel bien! Jolie expérience à écouter en 2021. A suivre donc.

Et cette journée continue, tout comme le rôle de Léa: petit à petit, elle créera des contenus, en plus de les diffuser ici et sur la toile. Elle me soutient dans mes créations et y infuse aussi ses vibrations tellement pures et authentiques. Léa est toujours au taquet, force de proposition et pas juste pour faire joli, non, non, non… ces inputs sont hyper pertinents! 

Last but not least, nous avons un beau projet de coeur, bien Green, bien Heart pour votre Business, pour le début de l’année prochaine! Stay tuned!

Voilà, maintenant, vous connaissez un peu Léa.

Vous découvrirez sa voix dans le podcast qu’elle a proposé pour début 2021 et j’espère que prochainement vous aurez l’occasion de la rencontrer.

Ensemble, nous avons aussi évoqué ce matin l’envie de créer pour que vous puissiez faire plus amples connaissances avec elle.

Dans cette année hyper challengeante sur beaucoup de points, quel bonheur de se retourner sur les 5 derniers mois et me dire « quand c’est juste, c’est juste ». Encore une fois, je suis confortée dans mon intuition, un de mes piliers. Je peux m’appuyer dessus et je devrais encore plus l’écouter.

Et maintenant, parmi mes piliers, il y a aussi Léa.

Merci Léa. Merci la vie.

Valérie demont greenheart business

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En visitant ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies afin de vous proposer des services et des offres adaptés à vos préférences.