+
Blog

Quand tu manges… tu manges !

Ce midi, j’ai mangé au Balzac Café à Lausanne. Petit frère de celui de Morges. Vous connaissez ? Un havre de paix, de sérénité, tellement d’amour et de soin apporter aux clients, dans l’élaboration des plats et boissons … et leur fameux chocolat chaud… Si vous avez l’occasion laissez-vous séduire.

Je vous en parle, car je m’y suis rendue, bien avant, le rendez-vous afin d’avoir un moment pour écrire dans ce lieu inspirant. Ce matin, j’étais bloquée dans un nouvel article de blog pour valeriedemont.ch, un article qui a besoin de beaucoup de soin… Alors quoi de mieux que de sortir du cadre. Donc en 30 minutes j’ai pu remplir 6 pages A4 recto-verso de notes papier (eh oui ! parfois rien de tel que le papier même pour moi).

Donc si je vous raconte tout ça, c’est pour vous mettre dans le contexte qui m’a conduit à écrire cet article  « Quand tu manges … tu manges ». Voici donc l’histoire :

11h58, une dame entre dans le Balzac est demande s’il y a du wifi.

Elle ne s’intéresse pas aux plats joliment présentés ou à cette merveilleuse déco zen, juste au wifi. Le gérant, adorable soit dit en passant, lui répond que s’il partage avec elle son wifi pendant midi, il risque de ne pas pouvoir encaisser les paiements à carte.

Si ici, vous pensez que c’est scandaleux ou inconcevable, alors il est absolument nécessaire pour vous de continuer à lire cet article. Au contraire, si cela vous paraît normal, vous pourrez passer directement à la conclusion 😉

Ensuite, nous nous mettons à discuter. Pour moi, dans ce type de café, venir y travailler avec un écran n’a pas sa place, il y a le Starbucks pour cela. Le gérant me raconte alors qu’un jour à midi dans les 9 places du café, tous les clients avaient la tête rivée sur leur smartphone et ne se parlaient pas… ils n’entendaient même pas la musique en bruit de fond.

Le gérant bienveillant choisit à ce moment-là de réduire le volume de la musique, les têtes ne se levant pas pour autant, il les interpela :

  • Eh oh, les Amoureux… tenez-vous la main, parlez-vous, embrassez-vous…
  • Et vous deux là, rangez vos téléphones et connectez-vous l’un à l’autre
  • Et vous, savez-vous que vous travaillez dans la même école ?
  • Et ainsi de suite…

Avez-vous déjà entendu cette phrase, « dis-moi ce que tu manges, je te dirai qui tu es » ou encore « manger en s’engueulant, c’est manger du poison » ? Et que dites-vous de « manger les yeux rivés sur un écran, c’est s’intoxiquer » ou « manger les yeux rivés sur son écran, autant ne rien manger » ?

Comment se déroulent vos repas ?

  • La tête tournée sur votre smartphone à chaque notification
  • La voix portée sur vos enfants à faire la police et les obliger/leur rappeler de manger
  • Devant une émission de télé ?
  • Au téléphone avec un client ?
  • En lisant le journal ?
  • En parlant avec des clients durant un déjeuner d’affaire ?
  • Durant une séance avec des collègues ou autre ?

Et dites-moi ? Dans quel état est votre ventre ? Estomac ? Intestin ? Et votre sommeil ou encore votre niveau d’énergie ?

Le repas était un moment sacré, de communion, d’échange, de créations de liens. C’est devenu un « avaloire » de denrée alimentaire car il faut bien se nourrir. Mais la nourriture ne nourrit pas que le physique. Autrement vous n’auriez jamais aucun troubles digestifs !

Faites un exercice : lors de votre prochain repas, au-delà de l’écran, portez une attention particulière à vos bouchées : la texture de la nourriture, son goût, son odeur, ses vitamines, son énergie… pensez d’où proviennent ses aliments et remerciez la personne qui les a si joliment apprêtés pour vous. Imaginez le bienfait de ce que vous mangez sur votre corps et votre vie.

Tiens, à ce sujet ? De quoi, vous nourrissez-vous ?

Au Balzac les repas sont simples, sains et surtout ils contiennent la petite touche magique ! Mais chez vous qui l’a cuisiné ? Vous-même ou quelqu’un d’autre. Ne dit-on pas qu’on mange aussi avec les yeux ? Et quid du coeur ou de l’énergie ?

Aujourd’hui, pensez à Green Heart, mangez en conscience et remerciez toutes les personnes qui ont contribués à rendre cette nourriture magique !

Oui, elle est magique ! Elle vous permet d’avoir de l’énergie, d’être en bonne santé, concentré… pour une vie qui dure, durable. Pour une vie green, il faut aussi se nourrir correctement et donc en conscience. Quand vous mangez, vous mangez ! Pas d’écran sous quelque forme que ce soit, pas de réponse aux téléphones (d’ailleurs, respectez aussi le repas des autres : où est donc passée la coutume de ne pas appeler les gens pendant les repas ?).

Parlez-moi du résultat, car je suis sûre que dans quelques jours, vos repas de famille seront devenus agréables, vous aurez renoué le contact avec vos proches, vous vous sentirez moins fatigué et vous apprécierez chaque bouchée comme si c’était la première !

Prenez soin de vous, respectez le besoin de vous nourrir de même que vos aliments et la personne qui les a cuisinés pour vous ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En visitant ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies afin de vous proposer des services et des offres adaptés à vos préférences.